Accueil
Présentation
Brèves
Publications
Archives
Périodiques
Contact
Liens/Partenaires
- Etude géologique abrégée de la Charente-Maritime -
Agenda
ETUDE GEOLOGIQUE ABREGEE
DE LA CHARENTE-MARITIME
par
Marguerite CORLIEUX
 
 
Supplément, mai 1972

Introduction :

 

J'ai essayé, dans ces pages, de tracer, en ses grandes lignes la succession des événements qui peuvent expliquer l'état particulier du territoire de la Charente-Maritime. Celle-ci, sur ses 7 231,5 kilomètres carrés, offre une grande variété de paysages, tout en ne présentant à l'affleurement que des terrains sédimentaires, d'origine marine ou continentale. Presque tous ces terrains sont visibles sur les côtes qui se déroulent sur environ 420 kilomètres.

 Cette étude pourra intéresse tous ceux qui ne se contentent pas d'un regard superficiel sur les régions qu'ils traversent au cours de leurs randonnées touristiques.

Les professeurs de géologie parachutés dans notre région trouveront là des renseignements qui pourront leur être utiles et servir de point de départ à leurs recherches personnelles.

Les étudiants des différents collèges du département pourront y trouver des renseignements sur les environs de leur établissement.

Ce n'est qu'une étude abrégée, extraite d'une étude plus complète en cours de préparation, où seront plus développées les études de terrains et où figureront, mises à jour, les listes de macrofossiles et microfossiles. Ici ne figurent que les fossiles de la collection du Musée Fleuriau.

Il peut y avoir des erreurs ; il es, en effet difficile de cerner des phénomènes aussi vastes et aussi variés et la simplification, qui était ici nécessaire, présente des risques d'erreurs.

Ce n'est pas un roman ; mais une étude que l'on suivra avec d'autant plus de profits que l'on s'aidera des cartes.

Sont particulièrement conseillées les cartes géologiques au 1/80 000e (feuilles de Fontenay, de La Rochelle, de St Jean d'Angély, de Saintes, de Jonzac et de Lesparre). Les cartes géologiques au 1/50 000e de Saintes et de Royan - tour de Cordouan sont actuellement les seules parues.

Il est également conseillé de se familiariser avec la nomenclature des étages. La nomenclature adoptée dans cette étude est celle publiée par MORET dans son Précis de géologie (Masson, 1967).

En effet, dans les autres nomenclatures récentes, l'étage Lusitanien, comprenant les sous étages Argovien, Rauracien, Séquanien, a été supprimé et rattaché à l'Oxfordien dont il constitue les zones supérieures. Etant donnée l'importance que revêtent, en Charente-Maritime, les sous-étages Rauranien et Séquanien, il nous a paru préférable d'adopter la nomenclature de MORET qui, les élevant au rang d'étages, les places entre l'Oxfordien et le Kiméridgien. Il élève, d'autre part, au rang d'étage le Pubeckien autrefois considéré comme un sous-étage du Portlandien.

M. Corlieux

Cliquer sur l'image pour agrandir
 Adresse de la société

Les bureaux de la société et la bibliothèque scientifique où se déroulent  nos conférences (entrée libre) se trouvent dans le bâtiment administratif du Muséum, entrée par le Jardin des plantes, 28 rue Albert 1er - 17000  La Rochelle.